This website in English

Pieter HUGO - Afrique du Sud

Permanent Error, 2009-2010

Permanent Error est une série sur le bidonville d’Agbogbloshie au Ghana où humains et bétail cohabitent sur des montagnes de rebuts de cartes mères, moniteurs et disques durs.

Le Programme des Nations unies pour l’environnement (PAUE) estime à 50 millions de tonnes par an les déchets informatiques produits par les pays occidentaux. En Europe, seuls 25% de ces rejets sont recyclés, presque tout le reste part à destination des pays en voie de développement pour censément réduire la fracture informatique et créer des emplois. En fait, pour survivre, les habitants brûlent le matériel et extraient le cuivre et d’autres métaux utilisés pour sa fabrication.

Pieter Hugo est né en 1976 et vit au Cap. Il a récemment bénéficié d’expositions personnelles : au Te Tuhi Centre for the Arts, Auckland, Nouvelle-Zélande (2011),
à l’Institute of Modern Art, Brisbane, Australie (2010), à la Yossi Milo Gallery, New York (2010), au Château d’Eau, Toulouse (2010), à l’Australian Centre for Photography, Sydney (2009) et à Foam_Fotografiemuseum, Amsterdam (2008). Il a participé aux expositions collectives suivantes :
The Endless Renaissance, Bass Museum of Art, Miami Beach, Floride (2009) ; Street & Studio : An Urban History of Photography, Tate Modern, Londres (2008) ;
An Atlas of Events, Calouste Gulbenkian Foundation, Lisbonne (2007) ; 27e Biennale de São Paulo (2006).

Il a été sélectionné comme « Jeune Artiste pour les arts visuels » par la Standard Bank en 2007. En 2006, il a remporté le Premier Prix World Press Photo, section
portraits, et en 2008 le Prix KLM Paul Huf et le Prix Découverte aux Rencontres d’Arles.

Partenaires : Ministère de la culture, Institut français, Union Européenne

© Rencontres de Bamako