This website in English

AKINTUNDE AKINLEYE - Nigéria

Delta : A Vanishing Wetland, 2006-2011

Musée National du Mali

Le Nigeria possède d’énormes ressources dont les plus notables sont une population de 140 millions d’habitants et une immense réserve de pétrole brut, enfouie dans les profondeurs souillées du delta, l’un des plus vastes marécages du monde. En 1956, d’importantes quantités de pétrole furent découvertes par la Shell Petroleum development company dans le village reculé d’Oloibiri. Un demi-siècle plus tard, les revenus pétroliers dépassent les 400 milliards de dollars, gaspillés en frivolités politiques, tandis qu’une part immense de la population vit toujours dans une extrême pauvreté et que le marécage du delta reste l’un des sites les plus pollués au monde.

Akintunde Akinleye est le premier photographe nigérian récompensé d’un prix de la prestigieuse World Press Photo (2007) avec la photographie iconique d’un homme se nettoyant le visage enduit de suie sur le lieu de l’explosion d’un oléoduc à Lagos. Son œuvre a servi de visuel officiel pour le 19e Festival international de photojournalisme de Perpignan (2007). Il est membre du comité de sélection de la National Geographic Society. Il a donné des conférences, organisé des séminaires, présenté son travail et exposé à Addis-Abeba, Nairobi, Lagos, Washington, Los Angeles, au Nouveau-Mexique, à Amsterdam, Graz et Madrid. En 2008, il a réalisé, comme projet d’artiste dans le cadre d’une bourse d’études à l’université du Texas à Dallas, un corpus d’oeuvres sur l’industrie pétrolière au Texas. Il possède un mastère en sciences de l’éducation de l’université de Lagos et un diplôme de l’Institut nigérian de journalisme.

Partenaires : Ministère de la culture, Institut français, Union Européenne

© Rencontres de Bamako