This website in English

ARTURO BIBANG - Guinée équatoriale

À Annobon, 2011

Musée National du Mali

Lointain îlot de 6 kilomètres de long au large du Gabon, Annobon a été découvert par les Portugais le jour de l’An 1471, d’où son nom : anno bom, bonne année. Lors de mon séjour parmi les Annobonais, je fus à la fois séduit, surpris et apaisé. ils tiennent farouchement à leur insularité, à leur isolement. ils savent ne pas dépendre d’autrui et vivre en complémentarité avec les éléments naturels. Je ne saurais prédire le futur d’Annobon, mais j’y ai vu la permanence et l’équilibre nécessaires, à mon sens, pour qu’un monde soit durable.

Né en 1971 à Bata, d’un père espagnol et d’une mère fang, Arturo Bibang est formé à l’institut de photographie Luis-Buñuel de Madrid, puis à Londres dans les années 1990. Les nombreux voyages qu’il effectue (Guinée équatoriale, Espagne, Angleterre, Amérique latine…) orientent une démarche autour de la photo graphie de reportage. Depuis 2000, sa reconnaissance sur la scène espagnole lui vaut l’opportunité de travailler pour plusieurs agences, notamment pour le quotidien El Mundo. Son travail est plein de couleurs, de lumières, de visages, de déserts, de solitudes différentes. Depuis 2009, Arturo Bibang a effectué un retour aux sources : il vit en Guinée équatoriale et réalise des expositions dans son pays ou à l’international.

Partenaires : Ministère de la culture, Institut français, Union Européenne

© Rencontres de Bamako