This website in English

ÉLISE FITTE-DUVAL - Martinique

Vivre les pieds dans l’eau, 2009

Musée National du Mali

À dakar, cinq minutes de pluie suffisent à inonder les banlieues de Pikine, Rufisque et Guédiawaye, bâties anarchiquement sur une ancienne zone marécageuse. En 2010, les précipitations y ont été d’un niveau jamais atteint depuis trente ans. Mon reportage a pour but de montrer le quotidien de ceux qui y survivent, six mois de l’année dans l’eau croupie, et d’alerter sur la nécessité d’un urbanisme engagé face aux changements climatiques.

Élise Fitte-Duval est martiniquaise et vit au Sénégal. Elle a participé à la première édition des Rencontres de Bamako (1994). Elle s’intéresse à la vie de l’homme en société ainsi qu’à la danse, prétexte pour capter le langage du corps. Elle a suivi et photographié les créations de plusieurs compagnies de danse contemporaine en Afrique de l’Ouest. Une partie de ce travail a été exposée à la Galerie Chab Touré à Bamako (2005) et à la Galerie le Manège à Dakar (2009). À la Biennale de Dakar puis au Festival de Fort-de-France (2010), elle présente des images d’inondations dans la banlieue de Dakar afin de souligner les conditions de vie des habitants dans ces situations difficiles. Depuis 2001, elle est éditrice à l’agence panafricaine de presse Panapress.

Partenaires : Ministère de la culture, Institut français, Union Européenne

© Rencontres de Bamako