This website in English

BRUNO HADJIH - Algérie

Terra incognita, 2005-2011

Musée National du Mali

Le Sahara n’est pas ce vieux fantasme occidental nourri par l’industrie touristique et la photographie, une sorte de parenthèse archaïque dans le cours effréné de la modernité, un mausolée, un mythe vidé de toute substance. il est une réalité écologique et humaine, liée au devenir universel, un lieu de cultures nouvelles, de métissages et d’hybridations. Mon travail pointe ce moment où éléments naturels et aventures humaines se concilient – celui où intervient l’ingéniosité dont dépend la survie – et donne à voir un désert vivant.

Né en Kabylie, Bruno Hadjih vit actuellement à Paris. Il étudie la sociologie, puis s’intéresse à la notion de village global et travaille sur les mutations de la société en Algérie après la guerre civile. Il a exposé notamment à Perpignan dans le cadre de Visa pour l’image et dans des institutions d’art contemporain telles que le Centre Pompidou qui a présenté son travail en hommage à Victor Segalen, Chine Arabie. Depuis douze ans, Bruno Hadjih poursuit une réflexion sur l’Islam à travers le soufisme. Ses recherches ont été publiées dans des magazines tels que Géo ou National Geographic, et son livre Avoir vingt ans à Alger est édité aux éditions Alternatives. À partir de 2006, sa réflexion porte sur l’environnement saharien où il a vécu.

Partenaires : Ministère de la culture, Institut français, Union Européenne

© Rencontres de Bamako