This website in English

KATIA KAMELI - Algérie

Dislocation, 2009

Musée National du Mali

3 mn 36. C’est un travelling circulaire depuis un toit d’immeuble. Deux images, quasi identiques, balayées par le vent, qui glissent de l’une à l’autre, créant un léger décalage, temporel et spatial, une juxtaposition désynchronisée. Les paraboles évoquent notre accès démultiplié aux images qui laisse pourtant perdurer la pauvreté, la misère sociale, la censure exercée par la tradition religieuse et les contraintes politiques. Mon travail se joue dans cette césure.

Katia Kameli est réalisatrice et productrice. Elle vit en France après avoir étudié à l’École nationale des beauxarts de Bourges et au Collège invisible de Marseille. Son travail ne peut être dissocié de son identité plurielle, cette hybridité, ce « tiers-espace ». Les formes variées qu’elle manipule – vidéo, photo, installation, dessin – participent à ce déplacement. En 2006, elle dirige Bledi in Progess, une plateforme de formation audiovisuelle à Alger. De 2007 à 2008, elle part en résidence à Location One, New York. Son travail a trouvé une reconnaissance nationale et internationale : Centre Pompidou, Galerie Anne de Villepoix et Cinémathèque française à Paris, Manifesta en Espagne, Wallace Gallery et Rotunda Gallery à New York, Center for Contemporary Art de Tel Aviv, Biennale de Séville en Espagne. Elle est représentée par Eponyme Galerie à Bordeaux.

Partenaires : Ministère de la culture, Institut français, Union Européenne

© Rencontres de Bamako