This website in English

SABELO MLANGENI - Afrique du Sud

Contrast, 2010-2011

Musée National du Mali

Pendant la coupe du monde de la FIFA 2010, j’ai voulu faire un reportage sur l’homme de la rue et les espoirs du pays. La Coupe du monde était supposée améliorer l’infrastructure du pays. Les gens avaient espéré tirer profit de l’événement, mais ce ne fut pas le cas de tout le monde. Les villes, grandes et petites, ont connu le même sort : les retombées de la Coupe du monde ont oublié certains endroits et certaines fractions de la population. Pour la majorité des Sud-Africains, rien n’a changé. Les espoirs et les rêves mis dans l’amélioration des infrastructures et l’injection de fonds dans l’économie ont été réduits en miettes. Ce choix de photos parle des « espoirs durables ».

Sabelo Mlangeni est né en 1980 à Driefontein près de Wakkerstroom au Mpumalanga. Il s’est installé en 2001 à Johannesburg où il a rejoint le Market Photo Workshop pour obtenir un diplôme en 2004. Il a remporté le Tollman Award for the Visual Arts en 2009. Sa récente exposition personnelle Ghost Towns a eu lieu à la Michael Stevenson Gallery, au Cap (2011), où il a exposé à deux reprises (2009 et 2010). Sa première exposition personnelle, Invisible Women, s’est tenue à la Warren Siebrits Gallery, Johannesburg (2007). Il a participé aux expositions collectives : Figures and Fictions : Contemporary South African photography, V&A Museum, Londres (2011) ; Possible Cities : Africa in Photography and Video, Cantor Fitzgerald Gallery, Haverford College, Pennsylvanie (2011) ; Afropoli : City, Media, Art, Rautenstrauch-Joest-Museum, Cologne (2010) ; I Am not Afraid : The Market Photo Workshop, Johannesburg Art Gallery, Johannesburg (2010).

Partenaires : Ministère de la culture, Institut français, Union Européenne

© Rencontres de Bamako