This website in English

KHALIL NEMMAOUI - Maroc

La Maison de l’arbre 2009

Musée National du Mali

L’homme s’est toujours, instinctivement, entouré de végétation, mais il s’oublie et oublie l’essentiel. Les arbres en îlots tentent tant bien que mal de survivre à leurs protecteurs historiques engagés dans une course folle à l’urbanisation. Ce travail est une série de portraits d’arbres résistants, isolés et magnifiés, dans une nature civilisée. Ils deviennent à leur tour monuments végétaux, symboles de permanence et de pérennité voués à dialoguer avec l’homme dans un paysage dompté.

Né en 1967 dans le moyen Atlas marocain, Khalil Nemmaoui est très tôt fasciné par le phénomène de la révélation photographique : il fabri que ses propres sténopés dès l’âge de 12 ans. Il entre sur la scène artistique par le photojournalisme et propose une première exposition en 1997, Casablanca, fragments d’imaginaire. Il publie deux ans après un portfolio dans Revue noire sur le thème des cafés et bars casablancais de la période coloniale. En 1999, Khalil Nemmaoui réalise un sujet sur la reconstitution de la porte Bab Mansour de Meknès sur la place de la Concorde à Paris, à l’occasion de l’Année du Maroc en France. Il se consacre ensuite au portrait et à la photo humaniste classique avant de revenir au paysage. À Paris, il participe en 2008 à Photoquai et est présenté à Paris Photo par la Galerie 127. La série La Maison de l’arbre est nominée pour le Prix Pictet 2010.

Partenaires : Ministère de la culture, Institut français, Union Européenne

© Rencontres de Bamako