This website in English

JO RACTLIFFE - Afrique du Sud

As terras do fim do mundo, 2009-2010

Musée National du Mali

As terras do fim do mundo est un photoreportage sur les répercussions de la guerre en Angola, qui aura duré trente ans. Au cours de ce conflit, plus d’un million et demi de gens ont péri, quatre millions de personnes ont été déplacées et cinq cent mille ont cherché refuge dans les pays voisins. Ces photographies tentent de mettre au jour les traces des mines terrestres qui, silencieuses et dissimulées, sont toujours une menace quotidienne pour la vie des Angolais.

Née en 1961 au Cap, Jo Ractliffe vit à Johannesburg. En 2010, elle a été directrice d’études pour l’écriture au Wits Institute for Social and Economic Research (WISER), Johannesburg, et artiste invitée à la Phillips Exeter Academy, New Hampshire. Parmi ses expositions personnelles, notons : Terreno Ocupado, Warren Siebrits Gallery, Johannesburg (2008). Elle a participé à des expo sitions collectives, notamment : Impressions from South Africa, 1965 to Now, Museum of Modern Art, New York ; Figures and Fictions : Contemporary South African Photography, V&A Museum, Londres (2011) ; Events of the Self : Portraiture and Social Identity, Collection Walter, Neu-Ulm/ Burlafingen, Allemagne (2010) ; 7eBiennale de Gwangiu, Corée (2008) ; Snap Judgments : New Positions in Contemporary African Photography, International Centre for Photography, New York (2006) ; The Unhomely : Phantom Scenes in Global Society, 2e Biennale d’art contemporain de Séville, Espagne (2006).

Partenaires : Ministère de la culture, Institut français, Union Européenne

© Rencontres de Bamako