This website in English

Malick Sidibé

Musée National du Mali

Malick Sidibé est né en 1936 à Solaba (Mali). Il étudie à Bamako et, en 1955, jeune diplômé en dessin et joaillerie de la Maison des artisans soudanais, il découvre avec passion la photographie dans le studio de Gérard Guillat- Guignard. Ses premiers reportages datent de 1957. En 1962, il ouvre dans le quartier populaire de Bagadadji un studio où toute la ville commence à défiler. Mais son activité ne se limite pas aux portraits de studio. Fêtes, soirées et escapades au bord du Niger de la jeunesse de Bamako, insouciante et joyeuse, témoignent d’une époque et d’un pays dans l’euphorie des années qui suivirent l’indépendance. Présenté aux premières Rencontres africaines de la photographie de Bamako en 1994, le travail de Malick Sidibé est rapidement exposé, d’abord à Paris, à la Fnac puis à la Fondation Cartier, ensuite dans les grandes galeries et musées du monde entier. Malick Sidibé a reçu le Prix Hasselblad en 2003, le Lion d’or à la carrière à la Biennale d’art de Venise en 2007 – le premier attribué à un photographe –, l’ICP Award à New York en 2008 et le Premio PhotoEspaña Baume et Mercier à Madrid en 2009, ainsi que le World Press Photo en 2010. Son travail a fait l’objet de nombreux ouvrages, depuis Malick Sidibé aux éditions Scalo en 1998, jusqu’à La Vie en rose chez Silvana Editoriale, en 2010.

Partenaires : Ministère de la culture, Institut français, Union Européenne

© Rencontres de Bamako