This website in English

Expo Photo Prix de la fondation à la 9ème Biennale de Bamako « Pour un monde durable » 23 octobre – 3 février 2013

La Fondation était présente à la 9ème édition des Rencontres de Bamako qui s’est déroulée du 1er novembre au 1er janvier 2011.
Les Rencontres ont été organisées à l’initiative du Ministère de la culture du Mali représenté par son délégué Samuel Sidibé et de l’Institut français.
Les manifestations artistiques sont pilotées, en général, par des commissaires auxquels incombent le choix des thèmes, des artistes, des scénographies, des éditoriaux. Ce travail savant, complexe, est la pierre angulaire de la réussite ou de l’échec d’une manifestation.
Pour mener à bien ces 9èmes Rencontres de Bamako, la direction artistique a été confiée à Michket Krifa et Laura Serani.

Ce rendez-vous de l’image est un événement important de la création en Afrique. La Fondation était présente comme par le passé afin de désigner les lauréats. Le prix de la vidéo, en hommage à Goddy Leye, a été remis à Khaled Hafez par le jury des Rencontres. La Fondation, quant à elle, a désigné, en partenariat avec la fondation HRA-Pharma, 5 photographes : Kiripi Katembo, Nyaba Léon Ouedrago, Mario Macilau, Arturo Bibang et Fatoumata Diabaté. Ce partenariat a permis de financer le séjour des 6 artistes aux Rencontres de la photographie d’Arles 2012. A cette occasion, ils ont pu participer à des lectures de porte-folio, rencontrer des professionnels et contribuer aux Nuits de la Roquette.
Cette résidence était coordonnée par Yasmina Reggad, fondatrice de Photo-Festivals.

L’exposition à la Fondation mêle accrochage classique, avec les acquisitions de la collection Blachère, et dispositif novateur projetant sous forme de diaporama le travail de chaque photographe et vidéaste.

En novembre 2011, le thème de cette neuvième édition ne laissait pas présager d es événements qui se dérouleraient quelques mois plus tard. Le monde n’est pas installé dans une durée linéaire, il est sujet aux impermanences. Le coup d’état au Mali a provoqué une scission du pays en deux parties, deux tutelles qui ont bouleversé l’ordre des choses et le quotidien de milliers de maliens.
Les questions des ressources naturelles, de la pollution ne sont pas les seules données d’urgence. Le spirituel, le politique, les modes de gouvernances sont des facteurs déterminants d’un monde durable.
Nous vous invitons à regarder avec d’autant plus de ferveur la sélection de cette manifestation en ne sachant pas si il y aura une suite après 9 éditions qui ont été révélatrices de talents.

pierre jaccaud / commissaire / scénographe

Répondre à cet article

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Partenaires : Ministère de la culture, Institut français, Union Européenne

© Rencontres de Bamako