This website in English

Création des rencontres

Les Rencontres Africaines de la Photographie ont été créées en 1994 à Bamako (Mali), à l’initiative de l’association Afrique en Créations, avec le soutien du gouvernement malien. Cette première édition fut pilotée par deux photographes français, Françoise Huguier et Bernard Descamps, fondateurs de cette initiative. Les œuvres d’une cinquantaine de photographes venus d’une quinzaine de pays africains ont permis de produire une vingtaine d’expositions et de souligner la richesse d’un secteur encore méconnu de la création africaine dans ses dimensions artistiques, économiques, historiques et documentaires.

Ces premières Rencontres ont permis de rompre l’isolement des photographes africains, en leur permettant de se rencontrer et d’échanger. Mais davantage encore, elles leur permettaient de découvrir un patrimoine iconographique dont ils ignoraient l’existence, les invitant à en devenir les héritiers, et les bâtisseurs. Tous les partenaires convergeaient vers une ambition : faire de Bamako une vitrine de la création africaine dans le domaine de la photographie.

Une convention associant le Ministère de la Culture et de la Communication du Mali, la Mission française de Coopération et d’Action Culturelle à Bamako et Afrique en Créations a été signée pour renforcer les accords de partenariat déjà mis en place et pour assurer le bon développement du programme dans la perspective des Rencontres de 1996. Les expositions ont été diffusées en France (Galeries FNAC, Fondation Cartier, Centre National de la Photographie), et des stages de formation en faveur des photographes africains ont eu lieu à Abidjan, Angoulême, Arles et Bamako.

Les deuxièmes Rencontres, qui ont eues lieu du 9 au 15 décembre 1996, s’inscrivent dans la continuité de la première édition, avec l’exposition de nouveaux genres photographiques et de nouveaux artistes africains. En termes d’organisation, cette deuxième édition a accordé une attention particulière à l’intégration des savoirs-faire Bamakois. Sous le titre « Art et tradition du portrait en Afrique », le réseau FNAC a diffusé une partie des œuvres exposées à Bamako. Parallèlement, Afrique en Créations s’est attaché à faire circuler plusieurs des expositions produites par les deux premières éditions des Rencontres de Bamako. Un réseau se met en place.

Les troisièmes Rencontres, qui se sont déroulées du 7 au 11 novembre 1998, s’inscrivent dans une politique de pérennisation dont le principal objectif est la valorisation des talents et la contribution des Africains à l’art photographique. Elles combinent l’approche thématique avec une exposition par pays qui mêle différents genres et styles.

Partenaires : Ministère de la culture, Institut français, Union Européenne

© Rencontres de Bamako